La Cie Kaïros propose des ateliers de médiation et de sensibilisation autour des thématiques majeures de ses performances : l’identité, l’enfermement et l’emprise de l’ego.

Au travers d’exercices ludiques (clown de théâtre, danse, exercices vocaux…), les participants passent du rôle de leader à celui de suiveur, du spectateur à l’acteur. Ils expérimentent, échangent, expriment, explorent et plongent dans un univers où tout est enfin possible.

Les ateliers peuvent se dérouler :

  • au théâtre, à l’issue de la performance
  • en milieu scolaire (écoles primaires, collèges, lycées), avant ou après la performance
  • au sein d’institutions spécialisées (instituts pénitentiaires, EPAHD, hôpitaux de jour, ...), avant ou après la performance.
  • en entreprise
  • auprès des publics de structures d’insertion professionnelle ( Mission Locale, centre de Formation professionnelle...)

Le Théâtre Kaïros

Faisant notamment appel à la poésie du corps, au clown de théâtre et à la voix, le Théâtre Kaïros est pensé comme un outil artistique permettant de s’’interroger quant à sa relation à Soi et au monde extérieur et d’exprimer les conflits en jeu dans la psychologie d’un individu.

Le Théâtre Kaïros est un théâtre humaniste qui explore le fonctionnement humain, avec bienveillance et conviction.

Le Clown de Théâtre
Il est l’un des principaux outils utilisés lors des ateliers de médiation artistique proposés par la Compagnie Kaïros pour aider les apprentis comédiens à faire appel à leur part intuitive.
Grâce à son nez – qui forme une sorte de protection-, le clown peut s’affranchir des règles, des codes, des conventions. Il peut tout dire, tout faire et tout envisager. Le jugement n’a pas sa place. S’installe alors chez le comédien une confiance en soi indéboulonnable. Il peut enfin lâcher prise, se laisser aller et vivre !
La Poésie du Corps
Renouer avec son corps de consignes drôles ou bizarres en invitations au lâcher prise, la poésie du corps propose d’écouter son corps comme instrument de transmission des émotions, sensations intérieures, ici et maintenant.
La Poésie du Corps est aussi de danser à perdre haleine et à perdre la notion du temps, de découvrir les possibilités insoupçonnées de son corps, en douceur, dans le plus grand respect de ses limites.